Dans mon article n°1, je disais que les copropriétaires, en lisant la convocation, allaient beaucoup apprendre de ce qu'on peut  faire de

bien en matière de gestion de copropriété, mais le pire se concrétise dans le procès verbal de cette fameuse AG du 22.02.2018.

A) D'abord la concocation:tout semble bien se présenter jusqu'à la résolution 11 où est mis au vote la détermination du montant de la

cotisation obligatoire des fonds de travaux, 5 % du budget prévisionnel soit une cotisation de 70000€ .

montant prélevé selon la clef " charges communes générales "( 100000 tantièmes )  . jusqu'ici tout va bien.

Sauf que dans la résolution 13, le syndic propose d'affecter l'avoir du chauffage  de 19536.31 € dans le fonds des travaux . donc un

deuxième versement . Au lieu de réaffecter cet avoir en minoration de charges aux copropriétaires qui paient

les frais de chauffage ( 89817 tantièmes ) il le met dans le pot commun fond de travaux.

Les propriétaires de garage , la station service, et tous ceux qui n'ont pas de frais de chauffage peuvent dire merci.

D'autant que l'an dernier 24332.39 € plus 48959.88 € d'avoir sur le chauffage ont déjà été versés sur le fond de travaux au bénéfice

de tous les copropriétaires chauffés ou pas.

Partant de ce principe, on suppose que quand il n'y aura pas avoir mais déficit du chauffage , le manque à gagner sera pris dans le

fond  de travaux?    n'est ce pas Mr le Syndic F----- ?

Sur 2 exercices comptables 2016 et 2017 il y a eu 140000€ de prélèvement  obligatoire pour le fond de travaux soit 249€ pour un

t4 , mais dans le même  temps si le Syndic avait réaffecté l'excédent de chauffage en minoration  de charges aux copropriétaires

concernés, ceux ci auraient récupéré (19356.31 + 24331.39+48959.88 ) x 173/ 89817 = 178.46 €.

Au lieu de cela les copropriétaires sans chauffage ont payé sur 2 ans :23.80 € pour un garage ( 17 tantièmes) , 378 € pour la station

de lavage avec plusieurs centaines de m2 de garage en sous sol ( 270 tantièmes ) ..etc....  et les utilisateurs du chauffage qui

représentent 89817 tantièmes ont payé 249  + 183.97 =432.97€ pour le pot commun "fond de travaux".

De plus, quand on ne réaffecte pas l'exédent pour faire baisser  les charges on finit par avoir des appels de fonds trimestriels

  exhorbitants  ( 695€ pour un T4 en 2018) .

Pour mémoire, les appels de fonds trimestriels à l'arrivée de F----- étaient en 2006 de 558€

Attention aux impayés:  206352.99€ sur l'exercice 2017  pour un budget de 1400000 € !!!!   même pas mal ! ....

Mais que dit le conseil syndical ???

Il est tard, la suite dans le prochain article.

Don Quichotte.